Tentative d'extorsion de produits Publié le 12/12/2013 2 commentaires

Pendant les 5 années d'existence de ma boutique en ligne précédente, je recevais avec une régularité consternante des messages de personnes me demandant s'il était possible de leur envoyer des produits gratuitement. Car comme chacun sait, nous les e-commerçants, nous sommes de grands philanthropes qui exerçons notre métier de manière bénévole. Car après tout, travailler pour gagner sa vie, n'est-ce pas un concept totalement dépassé ? C'est ainsi que des apprenties "blogueuses mode", des "écoles primaires à l'autre bout de la France cherchant des lots pour leur kermesse de fin d'année" et autres "clients potentiels souhaitant tester le produit avant d'acheter" tentent régulièrement leur chance. Ce serait dommage de ne pas le faire car c'est bien connu : là où y'a de la gêne, il n'y a pas de plaisir.

A quoi reconnaît-on une "blogueuse mode", un "blogueur high-tech" ou un journaliste sérieux ? Tout simplement au fait qu'ils proposent d'eux-mêmes de retourner le produit prêté dès leur test terminé, au lieu de tenter de s'équiper ou de se refaire une garde-robe aux frais des commerçants.

Comme je trouve ça dommage de ne pas partager ces bonnes tranches de rire à chaque réception d'un nouveau message, dorénavant je publierai tous les e-mails de ce genre que je reçois. Commençons dès aujourd'hui avec cette missive de Mlle Virginie O., reçue avant-hier : Message Oh, whaouuuuu, Virginie, mais quel enthousiasme, bravo, super, nous aussi on adore ! Une soirée loto entre filles fan de nouvelles tendances et découvertes ? Mais quelle idée incroyable, whaouuuuu, c'est trop génial ! Et puis vous avez l'argument choc : non seulement nous pourrons connaître cette joie extrêmement gratifiante de distribuer gratuitement le fruit de notre travail (bénévole) à des inconnues dont nous n'entendrons probablement plus jamais parler, mais c'est pas grave car nous ferons connaître notre marque et même que ça nous fera de la pub. Cette opportunité est tellement extraordinaire que j'en suis sans voix.

Portée par tant d'enthousiasme, je me suis donc précipitée sur les statistiques détaillées de consultation de ma boutique en ligne pour comprendre d'où venait Mlle Virginie O. A l'heure d'envoi du mail, voici ce que j'ai trouvé :

Statistiques

Mlle Virginie O. est donc arrivée sur ma boutique via un lien du Wolf Cheap Market. Si vous ne connaissez pas déjà ce site, je vous invite fortement à aller y jeter un coup d'oeil. Il s'agit d'une association qui, via l'organisation d'expos-ventes, réunit sous une même bannière de talentueux créateurs français et belges, "en mêlant joyeusement toutes les disciplines artistiques tout en formant un univers". Leur prochain salon de créateurs est d'ailleurs prévu ce week-end du 14 et 15 décembre 2013 à Toulouse, si vous êtes dans le coin n'hésitez pas à y faire un saut car ça sera sûrement aussi intéressant que les précédents (plus d'infos sur leur site)

La particularité du site du Wolf Cheap Market, c'est qu'il comprend un annuaire de créateurs accessible via le menu dès la page d'accueil, et dans lequel je figure sous le nom de ma marque d'accessoires MyTikkaShop. D'après les statistiques de mon site, Mlle Virginie O. a donc découvert ma boutique via cet annuaire, et mon site "très bien fait, whaouuuuu" l'a complètement retournée, ce qui est tout à fait compréhensible étant donné qu'elle a parcouru de long en large... la page contact. Ah ben oui c'est vrai qu'elle est bien faite cette page, il y a même un formulaire pour qu'on puisse me contacter.

Devant tant d'enthousiasme, je me suis donc précipitée pour lui envoyer une réponse que j'imagine à la hauteur de ses attentes :

Message de réponse

A ce jour, je n'ai pas encore reçu sa commande, mais je suis sûre que cela ne devrait pas tarder.
Faire plaisir, c'est simple, en fait. Quiche