Réalisation de pendentifs en pâte d'argent Publié le 21/10/2013 2 commentaires

Dans cet article, je vais vous montrer comment les pendentifs que vous pouvez voir dans la boutique Elisa Fair ont été fabriqués grâce à la technique de la pâte d'argent.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'une pâte constituée de fines particules d'argent mélangées à un liant organique et à de l'eau. On la modèle comme de l'argile, on la travaille lorsqu'elle est sèche (polissage, finitions...) puis on la cuit à une température de 900°C environ, dans  un four ou sur un réchaud à gaz pour les petites pièces. A cette température, le liant brûle, l'argent fond et il reste un bijou en argent pur à 99,9%.

Pour réaliser mes pendentifs, je suis partie d'illustrations à l'aquarelle que j'avais faites, et que j'ai dans un premier temps reproduit avec de l'argile blanche japonaise. J'ai utilisé celle de la marque Artista (que vous pouvez trouver chez Amazon) et qui a la particularité de ne pas coller aux doigts, d'être très souple à travailler et de sécher à l'air libre.

Illustration d'oiseau à l'aquarelle

Modèles pour moulage

Une fois l'argile blanche sèche, j'ai utilisé une pâte à base de silicone pour faire des moules de ces petits oiseaux. Cette pâte est facile à trouver sur les sites qui vendent des pâtes de métaux. Ensuite je me suis servie de ces moules avec la pâte d'argent, que j'ai laissée sécher 24h avant de travailler les finitions. Celles-ci ont consisté à lisser les contours et à polir les surfaces. Ah, et avant la cuisson, j'ai aussi planté un petit apprêt en argent pour accrocher le pendentif à un anneau après cuisson. Pour ne pas que l'apprêt fonde pendant la cuisson, il est essentiel qu'il soit en argent lui aussi. Je l'ai glissé tout doucement dans l'épaisseur de la pâte à l'aide d'une pince fine en faisant bien attention à ne pas faire entrer d'air sous l'apprêt, car cela aurait pu générer des bulles pendant la cuisson qui auraient déformé le bijou ou l'auraient fait exploser.

Travail de la pâte d'argent avant cuisson

Et pour ne pas trop m'abîmer les yeux sur ce travail minutieux, je me sers d'une loupe grossissante sur pied que l'on peut trouver dans les rayons broderie des merceries. Comme il s'agit d'objets de petite taille, j'ai utilisé un bonbonne à gaz munie d'un réchaud comme celles que l'on trouve dans les magasins de bricolage et d'une grille de cuisson en inox, et après 5 minutes de cuisson environ tout le liant avait brûlé et l'argent avait durci. Cuisson sur réchaud de bijoux en pâte d'argentPendentifs en pâte d'argent après cuisson

Après la cuisson, les bijoux étaient tout blancs : il s'agit du liant qui a brûlé pendant la cuisson et est ensuite retombé sur le bijou. Le travail suivant a donc consisté à gratter les pendentifs avec une brosse en acier en faisant bien attention à ne pas abîmer les apprêts, et à les polir pour leur rendre leur brillant. Pendentifs en pâte d'argent

La dernière étape a consisté à monter les pendentifs sur une chaîne, à les emballer proprement et à les prendre en photo pour les mettre en boutique.

Et voilà ! Pendentifs en pâte d'argent